Pourquoi un coaching digital ?

15
Mar

Lorsque l’entrepreneur se retrouve seul face à ses réseaux, il ne doit pas nécessairement entrer dans un processus de formation classique mais plutôt dans une phase de coaching. Dans le sens noble du terme. Soit la capacité à le conduire vers une transition ultra-personnalisée qui ira au-delà des seuls réseaux sociaux. Comment ce processus peut-il se dérouler ? Qui peut-être concerné ? 

LE BESOIN

Si 34% des PME/TPE en France disposent au moins d’un site internet, qui peut franchement se satisfaire d’avoir comme seul outil de visibilité une coquille vide dont l’unique lien avec l’extérieur est souvent le passage d’un robot de Google ? Lorsque la transition digitale cesse d’être une simple numérisation des outils, l’entreprise doit pouvoir s’interroger sur sa valeur réelle pour se voir véritablement exister en ligne et sur les réseaux sociaux. 

La multiplication des micros-entrepreneurs a elle aussi charriée son lot d’indépendant dont l’expertise métier ne se dédouble pas naturellement sur le numérique. Pire, à force de multiplier prestation et communication, les publications des petites entreprises tournent essentiellement autour du produit. Sans prendre en compte l’exigence d’un internaute dont le besoin d’être assuré et ré-assuré est de plus en plus fort. L’usure pouvant vite décourager l’entrepreneur de persévérer.

Au-delà de ce tableau noir, il faut savoir faire preuve de recul stratégique et arriver à satisfaire des besoins souvent mal identifiés. Beaucoup de demandes tournent encore trop autour du mot « référencement » alors que ce type de positionnement ne peut pas être satisfait, par manque de moyens financiers. Le coaching ré-oriente les besoins et permet de contourner des stratégies trop onéreuses, en misant sur la spécificité de l’entreprise. 

powered by Typeform

 

LA MISE EN PLACE

L’entrepreneur est suivi lors de 3 à 5 séances individuelles selon ses besoins. En présentiel et à distance. Des exercices peuvent ponctuer les rencontres et des tutoriels personnalisés sont à mis à sa disposition pour l’accompagner :

Le coaching qui suit doit avant tout solutionner les 3 interrogations suivantes :

Quels sont les réseaux essentiels à l’entreprise et que l’entrepreneur pourra maîtriser sans s’éparpiller ?

Ici des réseaux secondaires peuvent être mis en sommeil et supprimés. Le site web existant est également scanné en vue d’une optimisation à court ou moyen terme. 

Comment l’entreprise doit-elle communiquer (discours, images et priorités ?) 

Ici la traduction d’un langage commerciale doit être effectuée en fonction des cibles. La ligne graphique est également un axe essentiel pour construire l’identité de l’entreprise.

Comment l’entrepreneur peut-il s’approprier la nouvelle promesse faites en ligne ?

Ici la transition entre le digital et le terrain doit permettre au chef d’entreprise de maîtriser son discours. Les éléments de langages autant que la capacité à valoriser son activité sont au centre de l’attention. 

Si le coaching digital peut-être l’une des meilleures réponses à apporter pour l’entrepreneur isolé et débordé, elle se présente aussi comme une offre :

  • A moindre coût.
  • Flexible dans sa mise en place. 
  • Orientée pratique.

Au-delà de ce cadre temporaire, un suivi régulier doit pouvoir permettre à l’entrepreneur d’être régulièrement évalué sur ses bonnes pratiques. En accompagnant chaque année des dizaines d’entrepreneurs sur ce format ultra-personnalisé, BOXSONS assure par ailleurs à chaque entrepreneur une mise en valeur dans un réseau d’affaires qualifié. Permettant de rompre définitivement cet isolement constaté au départ. 




  • Share:

Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *