Ring news n°8 spécial Facebook

27
Fév

ring news boxsons web cm community management art alexis lemonnier

 

HOUSE OF CARTES

Pour aider les communicants à se repérer dans la jungle de Facebook, l’agence Human After All – spécialisée dans le design – a créé un jeu de cartes présentant les plus pertinentes statistiques du réseau social. En 52 cartes est ainsi dévoilé une compilation de données permettant avant tout de mieux comprendre les enjeux de la plateforme. Edité en seulement 1000 exemplaires pour le monde entier, le jeu nous apprend par exemple que 41% des britanniques commencent leur shopping de Noël en novembre ou encore que 14 millions de britanniques utilisent Instagram chaque mois.

 

PUBLICITE CANVAS

Depuis que la firme de Palo Alto a décidé d’asphyxier la concurrence à base d’innovations, il ne se passe plus une semaine sans que cette dernière ne dévoile une nouveauté. La dernière en date, Canvas, promet de s’attaquer au mobile en affichant des pubs plein écran. Un simple clic devant désormais suffire pour prendre possession des smartphones et ainsi proposer des expériences interactives et immersives. Vidéos 360 degrés, contenus enrichis, zoom sur un élément … les premiers tests collectés par Facebook montrent déjà un vif intérêt des utilisateurs pour cette nouvelle attraction. Avec une durée de visionnage qui serait actuellement comprise entre 31 secondes et 1 minute. Directement stockés sur une plateforme de Facebook, les formats publicitaires Canvas auraient par ailleurs le net avantage de se charger quasi instantanément. Contrairement à ce qui passe actuellement lorsque publicité renvoie directement vers un site tiers. Amené à se déployer rapidement pour l’ensemble des annonceurs, soulignons que Canvas n’aura pas d’incidence sur le cout, ni sur le fil d’actualité de l’utilisateur.

 

 

CARTOGRAPHIE

Facebook est-il en mesure de piétiner le savoir-faire de Google dans la cartographie ? Si la question peut paraître quelque peu anodine, le réseau social vient pourtant de faire un grand pas dans ce domaine. Depuis plusieurs semaines, à base d’algorithme et d’intelligence artificielle, Facebook a ainsi entamé un recensement de l’ensemble des individus de la planète avec une marge d’erreur inégalée qui approcherait les 5 mètres. A ce jour, le réseau aurait déjà analysé pas moins de 20 pays sur la base de près de 15 milliards d’images. Inscrit sur la feuille de route d’Internet.org qui promet de livrer internet partout dans le monde, le projet ne peut pourtant se résumer à un simple défi technologique. En proposant un accès au web aux régions les plus reculées, Mark Zuckerberg s’offre avant tout une porte d’accès direct à 4 milliards d’êtres d’humains. Une initiative déjà saluée par la Croix-Rouge britannique qui y voit un levier pour l’assistance humanitaire. Notamment lors des catastrophes naturelles.




  • Share:

Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *