MyBook et FaceSpace sont sur un bateau…

…et c’est le premier qui tombe à l’eau. Après avoir réduit ses effectifs d’un tiers l’été dernier, MySpace, confronté à de graves difficultés financières, s’apprête donc à jeter près de 500 employés supplémentaires d’ici quelques mois. Autrefois star du web, le site de musique propriété de News Corp, n’aura jamais su pallier l’incroyable ascension de Facebook qui à littéralement cannibalisé son audience, en chute de 20%. Malgré une récente refonte censée recentrer la plateforme sur ses fondamentaux (musique et découverte de talents), ce précurseur des réseaux sociaux, qui a perdu 100 millions de dollars en 2010, sera donc bientôt mis en vente

Mais si le MySpace que l’on a connu est sur le point de claquer, le champ musical n’est pas déserté pour autant. Profitant de sa toute puissance du moment, c’est Facebook qui l’investit en lançant Moontoast Impulse. Application totalement gratuite, elle permet aux internautes de commercialiser leur musique directement depuis leur page, sans intermédiaire concurrent. Un pas de plus vers le « social commerce » pour la firme de Marck Zuckerberg. Qui après avoir eu la peau du MySpace de Rupert Murdoch, pourrait directement menacer celle de l’Itunes de Steve Job.

Publicités

Navigation des articles