Le bracelet qui sait tout par Addmefor

C’est probablement l’été qui veut ça. Des torsades de scoubidou à mâchouiller aux bracelets brésiliens de colonies de vacances, il n’y a pas une génération qui n’a pas eu envie de conserver des souvenirs dans un bout de tissus. Dépassé l’effet de mode, ce n’est plus le style qui désormais se partage, mais l’existence. C’est l’objet de la commercialisation du bracelet Addmefor.


Intégrant un QR code en médaillon, ce bracelet se scanne avec une simple application mobile (i – nigma) et dirige automatiquement votre interlocuteur sur votre profil. Page Facebook, compte Twitter, MySpace, Google Linkedin … cette babiole agit comme une véritable carte de visite interactive.

Déclinable avec en version pro afin d’apposer son propre logo, le bracelet Addmefor est disponible à la commande dans son coffret haut de gamme, pour 25 euros et en plusieurs coloris.


Si la chose peut bien finir par habiller les social addicts, il pose toutefois la question de l’ingérence. Et lorsque celle – ci investit le corps, il est assez aisé pour les uns d’imaginer que Gattaca n’est plus très loin. A l’heure ou les « pirates » de Anon +  accostent le web 2.0 en réponse à ceux qui veulent tout savoir de nos trésors secrets, les questions de réputation en ligne et d’identité unique, n’ont pas fini d’habiller la toile. 

Publicités

Navigation des articles