Brands Box

Google +

Prenant exemple sur Twitter, Google + à récemment mis en place un système d’identification des personnalités sur son réseau. Mauvaise pour le business, la lutte contre l’anonymat devrait prendre une belle tournure polémique dans les années à venir. Mais si la quête d’authenticité anime certains, le « cyber squatting » continuent de gangrener la réputation des plus frileux. Dans un post très bien illustré, e reputation de la veille, nous présente de jolis cas d’école d’usurpation d’identité sur Twitter.  @meteo_france, investit par la concurrence. @auchan, l’illustre étudiant en architecture (sic!) ou encore @lavachequirit, qui n’a semble t’il pas encore trouvé le mode d’emploi. A l’heure du web social on peine à croire que certains professionnels, parfois doublée d’une popularité acquise, laisse les autres gazouiller à leur place. 

Facebook

La frangine s’est barrée, la lassitude en gagne certains, n’empêche que la boutique du Marck Zuckerberg continue sa drôle d’ascension. Avec 162 millions de visiteurs en juillet, soit une hausse de 2 millions de visiteurs sur un seul mois, les chiffres de comScore nous rappellent à cette réalité implacable. En investissant des pays un peu plus à l’est, Facebook n’a probablement pas encore atteint sa vitesse de croisière qui devrait pouvoir frôler le milliard d’inscrits. Avec une croissance soutenue et 32,8 millions de visiteurs sur ce même mois de juillet, Twitter s’offre également de belles perspectives pour une entreprise qui fête tout juste ses 5 ans d’existence. MySpace de son côté est parti convoler en noces avec le néant. Bonne chance aux mariés!

 

Stop

Une réalisation en Stop Motion d’Eran Amir. Sur une musique de Maxmaber Orkestar, l’artiste israélien filme 500 personnes en 100 secondes. Tout un poème.

 

Instagram

Lancée il y tout juste 9 mois sans com’ et disponible uniquement sur Iphone, l’appli Instagramm avait tout pour rester dans l’anonymat. Sauf qu’avec 15 photos chargées par secondes elle a récemment dépassée le 150 millionième clichés. La cause aux performances de nos appareils et à cette foutue « nostalgie du présent » brillamment mise en lumière par Nathan Jurgenson. Un succès qui susciterait surtout la convoitise de … Facebook. Après l’échec d’un rachat d’Instagram, Facebook serait en passe de proposer la mise en place de 12 filtres  pour customiser les photos du premier réseau social mondial. Instagram et son acolyte Hipstamatic Nathan survivront ils?

Apple

Le roi de la pomme qui à récemment raccroché les gants, semble avoir atteint les frontières qui font d’un simple patron d’entreprise une icône. Si on se souvient d’un hommage « carbonite » à Star War, « The Evolution of Steve Job’s Clothing » nous présente 13 ans de métamorphose de l’ex numéro 1 d’Apple. Au delà d’une fidélité au col roulé – jean’s, s’est bien l’impact de la maladie qui interpelle. Portrait à la Wahrol pour Technodrome, Steve Job’s sait aussi se transformer en une mosaïque de ses produits Apple, objets de tous les cultes eux aussi.


Publicités