Accessoires mode et réseaux sociaux


Les réseaux sociaux n’ont jamais fait la promesse qu’ils s’arrêteraient à ce stade. Ordinateurs, smartphones, tablettes c’est désormais à la mode (ses accessoires et ses codes) qu’ils s’attaquent. Gadget ? Réponse à un besoin impérieux du consommateur ? Tendance de fond ou simple opportunisme de marque ?
Du bracelet aux réalités augmentées à la montre Social, quels sont ses produits qui investissent des domaines encore inexplorés ? Qui sont ceux qui parient sur ces projets d’avenir ? 


A l’époque on se demandait si Addmefor n’avait pas profité de l’été et de la saison des scoubidous au poignet  pour exister. Force est de constater aujourd’hui que l’invention à aussi passé l’hiver en répondant à un besoin très simple. Comment partager en un seul scan l’essentiel de ses coordonnées ? Profitant de la montée en puissance des flashcodes, Addmefor propose donc regrouper l’ensemble de vos profils personnels et professionnels dans un médaillon à porter de main. A l’aide d’une application gratuite, votre carte de visite interactive et personnalisable devient ainsi disponible pour l’ensemble des interlocuteurs que vous rencontrerez. Transformant un simple bracelet en véritable outil d’échange et de communication.  




Avec son écran tactile de 1,55 pouces et ses 70 grammes, on reconnaîtra volontiers que la montre I’m Watch ne part pas avec les meilleurs a priori. Conçu par la société italienne I’m Spa, cette montre numérique vous permet de consulter vos messages, d’accéder à vos profils en ligne, de consulter un agenda, d’écouter de la musique et même de répondre au téléphone via un haut parleur intégré. Connecté par Bluetooth et autonome 24 heures, I’m Watch est compatible avec n’importe quel smartphone. Véritable concurrente de de la Smart Watch de Sony, la montre I’m Watch est déjà disponible en pré commande avec ses 7 coloris et une fourchette de prix variant en fonction des capacités et de la matière. Entre 249 et….. 1699 euros.



Puisque les chaussures ne parlent pas encore, les vendeurs de semelles et de lacets se rattrapent sur d’autres accessoires. Avec son bracelet Nike Fuel Band, la marque à virgule vient répondre à un phénomène impulsé par la puce miCoach Speed Cell d’Adidas. Accroché en permanence à votre poignet, ce bracelet très flashy flashy fonctionne plus ou moins comme un podomètre. Calcul du nombre de pas, du temps, des calories grillées, le Nike Fuel Band est surtout capable de convertir l’ensemble en une unité de mesure propre à la firme. Synchronisé à l’application Nike + et pour 149 dollars le bracelet encourage au partage en temps réel et à la course au score. Une dimension sociale qui présage déjà l’avenir des accessoires de nos vies quotidiennes. Où l’ultra connexion permanente devient de plus en plus la norme. 



Avec 82% de la population mondiale atteinte, ce sont pas moins de 6,7 milliards d’heures qui sont consacrées aux réseaux sociaux. Surfant sur cette chronophagie planétaire, le designer Hector Serrano a imaginé une montre capable de mesurer le temps écoulé sur Facebook, Twitter et autre Google +. Via une connexion Wifi ou 3G, cette montre aux courbes épurées c’est particulièrement fait remarquer au London Design Festival. Jouant sur le côté ludique du « gaming », l’objet invite presque autant à l’introspection personnelle sur la notion du temps perdu. Angoissant ?!




Plus loin qu’une simple transformation des objets, cette tendance où la mode mélange ses accessoires à nos pratiques en ligne ouvre des possibilités suggérées depuis bien longtemps. Puisque les phénomènes de masse font toujours graviter de nouvelles opportunités dans leur écosystèmes, l’amplification de ce comportement est aussi évidente qu’il n’est pas permis d’en connaître la finalité. Désormais livré à un consommateur averti, ces accessoires devront faire preuve de pertinence autant que de persévérance. Car au milieu des sollicitations multiples, il n’est jamais acquis que la pratique se transforme en usage.   
Publicités