Pomme box

Saint Loulou

Puisque l’été a claqué dans l’enfer du travail, le label Kitsuné n’a rien trouvé de mieux que de nous sortir deux jumelles suédoises, comme pour raviver au mâle des souvenirs humides et salés de short de bain. Résultat, un Ep, des remix et un titre phare qui tient malheureusement plus de la promesse cinématographique que musicale. Car si Maybe You est une agréable pop rêveuse, ce titre méritait probablement un peu plus de profondeur comme Kitsuné a su nous le prouver par le passé. Au final, on se régalera surtout sur le noir et blanc d’un clip tout en douceur. Tout en conservant une oreille relativement attentive sur ce duo scandinave.  

Ios – 6

Le 5 n’a t’il pas fait trop d’ombre au 6 ? Avec la sortie de l’Iphone 5 venu embaumer le web, on en oublierait presque que la Keynote d’Apple a aussi été l’occasion d’annoncer la sortie de l’IOS 6, le système d’exploitation d’Apple compatible pour les versions 3GS jusqu’au nouvel Ipad. Parmi les nouvelles fonctionnalités, il faudra retenir des avancées notables susceptibles de contenter les « Apple maniac » relativement déçu par le dernier né.

 

 

 

 

S’appuyant sur la force de l’indétrônable réseau social, Apple a dopé l’interactivité de l’application Facebook. Partage de liens depuis le web. Géolocalisation depuis Plans. Evènements Facebook intégrés au Calendrier et au Contact. L’ensemble des solutions Apple semblent faciliter l’usage mobile de Facebook qui, par sa lenteur, peine parfois à convaincre. 

 

 

 

 

 

Avec Passbook Apple propose de centraliser dans votre seul mobile coupons de réductions, billets, cartes de fidélité. Ajout d’un simple scan, alerte en cas de changement, Apple prend ici le contre pied de la technologie NFC en développant son propre système de paiement sans contact. Poussant la dématérialisation à son paroxysme, Apple facilite surtout la vie des commerçants en développant le géo – fencing, ou plus précisément la possibilité d’envoyer à un message (push) à un consommateur en fonction de sa position géographique. 

 

 

 

 

 

A défaut d’augmenter la pixellisation de votre smartphone, Apple ajoute à l’application photo la sélectivité des destinataires et un partage en ligne de vos images accessible à tous. Avec l’arrivée de la fonction Panorama, l’IOS 6 promet même des prises de vues à 240 degrés. Horizontale ou verticale.

 

 

 

 

 

Avec l’IOS 6 le navigateur web de la pomme tient lui aussi de nouvelles promesses. Historique des pages web visitées, passage en plein écran et pour la première fois une lecture hors ligne. Permettant une navigation même lorsque la connexion est interrompue. 

 

Apple banque ?

Et si Apple devenait une banque ? Avec 110 milliards $ de cash en trésorerie et le développement naturel du paiement sans contact, la firme à la pomme a de quoi bousculer l’ordre mondial. C’est en tout cas la théorie développée par Jean Baptiste Giraud du site Economie Matin. Se basant sur les 200 millions de comptes de l’Itunes Store et un secteur du ecommerce qui grignote de plus en plus de parts de marchés, Jean Baptiste Giraud théorisait, quelques jours avant la sortie de l’Iphone 5 :

« Si Apple arrive avec une solution de paiement sans contact intégrée à son iPhone 5, qui plus est, couplée au compte iTunes de son propriétaire, obligatoire pour pouvoir activer le téléphone et accessoirement pouvoir y installer des applications ou télécharger de la musique, le paiement depuis son mobile (iPhone donc) pourrait devenir aussi banal que l’envoi d’un SMS ».

Même si le géant n’a finalement pas intégré la technologie NFC dans son dernier smartphone, ce que certains raillent comme une mort programmée, le Passbook d’Apple (solution de paiement sans contact) est peut être la première pierre d’un frémissement qui en annonce d’autre. Car en transformant le mobile en carte de paiement, Apple ne fait pas que faciliter l’usage des consommateurs. Il appuie également sur un levier marketing que Jean Baptiste Giraud ne manque pas de souligner :

« Si vous ajoutez à cela la dimension identitaire forte de pouvoir payer avec un outil marqué de la pomme, nettement plus classe qu’une carte bleue … il n’y a qu’un pas pour imaginer que la prochaine révolution que nous prépare … c’est bien de changer une fois de plus nos vies en les simplifiant avec le paiement sans contact, qui n’en finit pas de tenter de sortir des limbes ».

Musique 

Internet a défiguré le visage de la musique. Bien que la nouvelle ne soit pas toute fraîche, la dernière infographie de Mashable vient nous rappeler qu’en tout juste 8 petites années le téléchargement digitale a fini par écraser la vente physique de disques. Au delà de cette révolution culturelle qui est venu chatouiller les majors, la musique est surtout devenu un véritable enjeu pour l’ensemble des professionnels qui souhaitent transmettre un message. Si le sound branding balbutiait encore hier, il devient aujourd’hui un élément incontournable pour l’ensemble des entreprises (PME, Artisan, Start – Up…). Première source d’identification du consommateur, la musique a vocation à s’intégrer dans l’ensemble des outils de communication (espace de ventes, lancement de produit, attente téléphonique …) et sous de multiples formes (signature musicale, voix off, musique thématique)

Alizée Lafon

Un coup d’oeil sur la prometteuse graphiste et réalisatrice Alizée Lafon. En dehors de rendre un hommage personnel au dernier film de Wes Anderson, les road trip vidéo de l’artiste sont de belles démonstrations de force d’outils que nous affectionnons beaucoup. Le Canon 7D et son pendant, le logiciel de montage Final Cut Pro. Sur une bande son de Soak It Up – Houses, Alizée Lafon vient balayer toutes les promesses foireuses de certaines offices de tourisme. En insistant sur ce qui fait de la quête du voyageur, un séjour accompli. Le beau, le vrai et l’authentique. 

Publicités

Navigation des articles