Music box

Google music

Quelques semaines après sa déconvenue en bourse, la firme de Mountain View s’apprête à lancer sur le Vieux Continent sa plateforme musicale, Google Music. Disponible dès le 13 novembre. Pour marcher dans les pas de ses meilleurs ennemis, l’iTunes d’ Apple ou encore le Cloud Player d’Amazon, Google proposera un espace de stockage de 20 000 titres ainsi qu’un service de « scan and match » capable d’identifier la musique présente sur le disque dur de l’utilisateur, sans que ce dernier n’est besoin de la télécharger. Un véritable service de blanchiment de musiques qui n’a pas empêché les grandes majors du disque (Universal, Sony, Warner) de s’appuyer sur la toute puissance de cette nouvelle plateforme d’achats. Les musiciens indépendants pourront également bénéficier de la plateforme pour vendre leur musique directement aux internautes. Il leur suffira pour cela de créer un profil, d’uploader leurs fichiers et de fixer un prix de vente.

Bandit 

Présenté comme un music – hall aux mélodies qui se conservent, BANDIT débarque avec un concept musical véritablement novateur qui braque déjà toute l’attention. Flirtant entre un tango argentin, un disco pailleté et quelques compos mélodieuses, BANDIT se veut à la fois Gainsbarre, Procol Harum, Bublé, Bourvil ou encore Gotan Project. S’appuyant quelques malandrins aux casiers bien fournis, ce tribute propose surtout de perturber le petit rififi de la musique. Sons, vidéos, danse, BANDIT semble en effet déjà en cavale pour proposer un spectacle qu’on ne rattrapera plus. Son teaser de présentation, propulsé par Boxsons, donne le ton. 

Musique gratuite 

Une musique à 0 dollar pendant 24 heures et une expérience enrichissante dans tous les sens du terme. C’est ce que vient d’expérimenter le guitariste du groupe Future of Forestry. Après plusieurs annonces en amont sur les réseaux et au travers d’une newsletter, Andy Othling a proposé aux internautes de fixer librement le prix de ses compositions originales. Résultat, 450 auditeurs de gagnés et un classement de ses albums en tête de plusieurs sites. Si certains sont repartis sans rien laisser, d’autres ont versé bien plus que le prix habituel, doublant en un seul jour les revenus habituellement acquis en un mois. 

FNAC

Lancé en 2004 le service de musique en ligne de l’agitateur culturel jette définitivement l’éponge. Si les comptes FNAC MUSIC devront donc être soldés avant le 31 décembre, la FNAC redirigera désormais ses utilisateurs vers l’inamovible Itunes d’Apple qui croque 70% du marché de la musique en ligne contre 3,8% pour l’enseigne française. La FNAC que son propriétaire PPR envisage d’introduire en bourse, s’est engagé dans une redéfinition complète de ses activités. Le vendeur de livres et de CD ouvrira bientôt un rayon…de petit électroménager ainsi que des emplacements au groupe Disney. 

Debugger

Depuis plusieurs jours les liens Youtube partagés sur Facebook n’intègrent ni les descriptifs, ni les visuels habituels. Résultat, un même icône gris peu engageant et susceptible de baisser considérablement le taux de clics. Pour résoudre ce problème, une seule solution à l’heure actuelle. 

 

1 .Ouvrir le lien Debugger

https://developers.facebook.com/tools/debug

2. Copier – Coller votre lien Youtube

3 . Récupérer le nouveau lien sous la mention OBJECT PROPERTIES

Publicités

Navigation des articles