Ring News n°3 (ergonomie geek, photo, chiffres, my photo agency, timelapse)

 

 

Kamasutra du geek

On sait combien les nouvelles technologies nous absorbent et nous contraignent à bien des choses. De là à se ramasser, éventré comme de vulgaires paquets de chips Vico, il n’y avait plus qu’une contorsion à exécuter. C’est ce que souligne Steelcase après avoir observé dans 11 pays différents, 2000 personnes dans le feu de l’action. Au total, 9 nouvelles positions viennent enrichir la panoplie de notre pain quotidien. Ramassé, couché, courbé…l’homme s’est donc inventé des postures et des faire valoir qui peuvent prêter à sourire. On sait pourtant combien les troubles musculo – squellettiques (TMS) peuvent avoir des conséquences à très court terme sur le confort des individus et par ricochet, sur le travail (baisse de productivité, arrêt maladie). Reste à savoir comment les constructeurs peuvent insuffler de bonnes pratiques. Ou plutôt, comment les bonnes pratiques peuvent nous faire reprendre le contrôle sur la technologie.

 

Photo

Le téléchargement de photos de contenus locaux (+10%) accentuerait t’il l’idée d’un repli sur soi ? C’est en tout cas ce qu’affirme Istockphoto dans son dernier baromètre Euro Tendances. Passée à la trappe par l’infoobésité, l’infographie nous en apprend pourtant beaucoup sur les effets de la crise et ses nuances. Quand l’européen privilégie l’humain à 80%, le consommateur asiatique semble nettement moins contraint par ce besoin primaire. Et bien que l’on puisse noter des nuances entre une Espagne shootée aux « fêtes et célébrations » et une France des « loisirs et du divertissement », ses téléchargements de photos singuliers sont – ils des chimères qui masquent les réalités socio – économiques ?

5 chiffres

– Samsung a dépensé 900 000 $ en lobbying rien qu’aux Etats – Unis.

– Europe : 3133 amendements ont été déposés sur le texte de protection de la vie numérique. Autant qu’un débat sur la Politique Agricole Commune.

– Go Pro aurait écoulé plus de 3 millions de son produit phare depuis 2009. 

– 57% des français estiment être davantage sensibilisés qu’auparavant aux stéréotypes sexistes.

– Le genre le plus visionné en télévision de rattrapage est le divertissement (31%).


Myphotoagency

Une agence de photographe avec les outils du web. C’est sur sur ce créneau et après avoir gratté 300 000€ de fonds que MyPhotoAgency à vu le jour. Fondée Sarah Aizenman et Dan Kleczewski, la jeune pousse est donc une place de marché en ligne, où pour la première fois il est possible de montrer, d’acheter, vendre et d’exposer ses propres créations. Et si la démocratisation des smartphones a fait fleurir de nouvelles ambitions, la start – up tient la corde dans sa démarche qualitative. Intuitive comme un réseau social, Myphotoagency s’adresse donc aussi bien aux particuliers (concours, expositions, visibilité), qu’aux entreprises en proposant un vivier de talents pour satisfaire leurs besoins (campagnes, shooting…). 

Timelapse – Fragments of Iceland

 

Publicités