Ring news n°4 (Sugarprice, Youtube – free, publicités, Love Music, Arden)

Sugarprice

 

« La fidélité est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux seuls commerçants ».  Selon la légende, c’est en profitant de ce vieil adage remastérisé à la sauce Boxsons que Sugarprice a commencé son aventure. Lancé en version bêta, ce nouveau site de social shopping propose d’obtenir des réductions toute l’année chez des boutiques partenaires, via l’utilisation en caisse de son application mobile dédiée. Mieux que l’achat groupé, le cashback ou encore les ventes flash, le concept du Sugarprice repose sur un abonnement de 1€ par commerce sélectionné. Un premier modèle économique probablement couplé par une commission sur les ventes. Si l’offre ne dépasse pas encore les frontières de la capitale, il faut souligner la cohérence des supports (site et application). Leurs caractères ludiques et la facilité d’usage de Sugarprice. Avec près de 52% des consommateurs avouant ne pas utiliser leur carte de fidélité, l’expérience mobile peut – elle être salvatrice pour les commerces de proximité ? Une question sérieuse à laquelle Sugarprice veut répondre. 

Jusqu’au 09 mai Sugarprice vous fait bénéficier d’une offre gratuite d’essai 

Youtube

 

A force de jouer les chevaliers blancs, Xavier Niel va t’il finir par se fourvoyer ? Revenant sur le conflit l’opposant à Youtube (Google), le patron du fournisseur d’accès à justifié l’absence de bande passante supplémentaire pour une question de coûts qu’il ne souhaite pas répercuter sur ses abonnés.  « YouTube et Google estiment qu’ils ont un tel pouvoir d’attractivité qu’ils vont pouvoir utiliser nos réseaux sans rémunérer l’excès de trafic qu’ils générèrent. Ce qui n’est pas la règle dans le monde de l’Internet». « Si on ne fait pas ça aujourd’hui, les abonnements vont grimper de 5 à 15 euros par mois, juste pour payer le surplus de la bande passante de Google ». Problème : l’estimation d’une augmentation des prix de 5 à 15 euros est sujette à caution. Une dizaine de centimes d’euros par abonné fixe et par mois tout au plus selon l’ARCEP, le régulateur des télécoms. En attendant, les freenautes embouteillés aux heures de pointe pourront toujours se rabattre sur des solutions alternatives. Comme Youtubefree.  Un débogueur de liens Youtube très efficace. 

http://s2.youtube-free.fr/

Publicités

 

Finalement Facebook n’a fait varier son plaisir entre sa communication vidéo sur son milliard d’abonnés et son application mobile « Home » dédiée aux Androïd. Même traitement d’images, même narration. Sobre. Peut – être trop. 

Virgin radio revient avec une nouvelle identité. Des codes graphiques et des sons Pop pas forcément originaux mais terriblement efficaces.

Oto est allemand et vend de la mode et de l’accessoires. Rien de neuf sauf à se pencher sur sa nouvelle signature vidéo. Chic et glamour avec un final audio qui fond dans la bouche. Tant pis pour la contradiction avec son site internet. Véritable catastrophe graphique. 


Love Music

 

Pour son premier grand évènement Boxsons à vu les choses en grand. Un lieu classé monument historique, 14 chanteurs sur scène et de nombreux guests pour saupoudrer l’ensemble. Prouvant sa multiplicité, les actions menées par Boxsons ont permis de recréer un univers original tout en conservant l’esprit d’origine. Pour un tremplin qui existe depuis 12 années désormais. 

Création d’une marque identifiable (LOVE MUSIC). Visuel afficheRedéfinition et participation aux dotations financières. Dossier presse et contact médias. Animation en ligneContact invités, mécanique du spectacle et décor. 

 

Arden – Stay (Rihanna)

 

Publicités