Comment créer de l’audience sur Facebook avec l’image ? – Etude de cas

Aux dernières nouvelles, il était confirmé que l’edge rank de Facebook n’avait toujours aucun ami. Sa complexité à tailler dans les croupes des timeline n’est pourtant pas la seule raison de sa solitude. Si tout succès d’audience doit embrasser une mécanique, la qualité et la conduite d’une ligne éditoriale sont nécessaires pour garantir un réel succès d’audience.

Soumis à un flux d’info – obésité constant, l’internaute ne consacre en moyenne que 3 secondes au post qu’il voit défiler. Dès lors est – il encore utile de souligner les vertus de l’image ? Simple, universelle, souvent unanime dans sa compréhension, la photo génère l’essentiel de la viralité d’une page. Pour ne citer que l’étude l’agence allemande Vi Knallgrau dans une étude portant sur l’analyse de 100 pages, l’image avale 69% de l’audience quand la vidéo peine à convaincre. Bien que le cas par cas nous enseigne la nuance, la photo confirme ou confirmera, d’une manière ou d’une autre, sa qualité d’aspirateur à audience. 


Dans le cas présent, l’enjeu consiste à animer de multiples communautés en ligne d’une marque leader dans l’édition de guides de luxe.

Le premier constat à pu permettre de mettre en évidence les carences d’une Page trop souvent cantonnée au simple partage d’articles. Fussent – ils de qualité. En répétant ainsi une mécanique auto – centrée, l’animation se perd dans la répétition et empêche tout développement d’affinités.

En l’état et sur cet unique environnement, il a donc été acté la mise en place d’un cahier des charges portant notamment sur :

La mise en place d’un historique pour repositionner la marque dans son univers. Chaque « jalon » renvoyant vers un lien interne du site, il est également envisagé de multiples d’interactions autour de l’historique (questions, jeux).

La mise en place d’une communication autour de l’image de Paris. Via une banque d’images originales, partagées et /ou éditées. 

La mise en place de rendez – vous récurrents pour engager la communauté et souligner son caractère international. 

Sur ces 3 points, liés à l’image, nous constatons :

De fortes interactions

Capables de générer du partage :

De la viralité ( + 2500%) et de l’audience ( + 100 likers / semaine).

Sans faire l’impasse sur d’autres réflexions (présentation, horaires des publications, onglets …), d’autres réseaux, le cas présent consacre l’essentiel de la communication en ligne :

– La création d’une ligne éditoriale autour de l’univers de la marque.

– Le pouvoir d’attraction d’une image, mise en avant et travaillée pour l’enseigne.  

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :