L’avenir d’une fintech passe t’il par l’innovation ?

Les fintechs ont un langage commun de principe : la désintermédiation. Derrière ce néologisme se cache en réalité la volonté de court-circuiter les banques en proposant de nouvelles offres financières. Paiement mobile, financement d’entreprise, épargne … le secteur qui n’a même pas 5 ans d’existence repose déjà sur un matelas de plus de 12 milliards de dollars à l’échelle mondial. Si la France reste encore à la traîne derrière l’Angleterre et les Etats-Unis, la croissance des investissements (+200% en 2014) suggère tout le potentiel qui loin de se tarir, bien au contraire, n’a pas pour autant bousculé les acquis des acteurs historiques. A la table des négociations, il faut en effet croire que « l’Uberisation » promise n’aura pas lieu ces prochaines années. Soutien financier, maîtrise d’une réglementation contraignante, richesse de la base client, le kit de survie de la jeune pousse fintech oblige déjà certains à repenser leur concept. Quitte à remettre en cause cet adage qui promettait de faire « sauter la banque ».

 

09debd3eb14a5052715c493863bda649_zr77tg11_l

 

Pour autant, cette consolidation du secteur qui s’amorce ne saurait reposer que sur la seule volonté des banques d’investir dans de nouvelles innovations. Ces dernières, portées aux nues, ne feront surtout sens que lorsqu’elles dépasseront la simple boite à outils pour devenir des usages à part entière. Aussi et comme pour toutes les révolutions annoncées, le consommateur-internaute conserve encore et toujours un fort pouvoir de décision. La disruption étant désormais un bien commun, la solidité et la qualité de l’offre pourraient même, dans un avenir proche, bien mieux résister que certaines technologies. Comme celle d’ActiveSeed. Qui a pleinement mûri son concept depuis de nombreuses années au contact de milliers de clients. Cette toute nouvelle start-up fintech a ainsi parfaitement su intégrer la force de son message à la force du digital. Loin d’être une énième addition de produits financiers, son offre qui se présente sous la forme de villages thématiques (Assurance vie, PEA, retraite …) intègre pleinement le conseil, la simulation et l’anticipation des risques au cœur même de son concept. Issu de l’expertise d’Alpinia Finance et de l’expérience de ses fondateurs, ActiveSeed reste un gage de sérieux et d’indépendance qui parle ouvertement d’argent. Offrant à toutes celles et ceux qui ne le croyaient plus, la possibilité de reprendre le pouvoir sur leur épargne.

 

activeseed, alpinia finance, fintech, finance, épargne, startup

Publicités

Qu'en pensez - vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s