10 tendances social media en 2016

Les réseaux sociaux vivent probablement les plus importantes et les plus belles heures de l’ère du digital. L’interconnexion mondiale, portée par la mobilité, ne tend plus seulement à relier les Hommes entre eux, elle modifie désormais en profondeur le rapport aux marques, brise les hiérarchies et pousse à créer des combinaisons infinies de relations personnalisées. Après le Dark Social, le Snackable Shopping ou encore les objets connectés, Kantar Media s’est amusé à faire 10 prédictions sur la petite échelle de 2016. Zoom sur ces tendances qui pourraient conditionner l’univers du social media dans les mois et même les années qui viennent. 

 

1 La puissance éditoriale des market places

Nouvel acteur de la conversation du social shopping, les vendeurs et distributeurs s’engageraient de plus en plus dans la promotion de leurs produits sur les médias sociaux en publiant leurs propres contenus. Une tendance susceptible de fortement modifier la perception des consommateurs sur les produits. Pour Sam Flemming de Kantar Media Shangaï, la vigilance des marques doit pouvoir les conduire à mesurer l’impact et le cas échéant à collaborer … pour créer un buzz unifié et en tirer profit.

 

2 Facebook l’omniprésence programmée

Etre milliardaire en utilisateurs et en bénéfices ne suffit pas à Mark Zuckerberg. En 2016, Facebook et sa galaxie au complet comptent surtout amplifier la présence des notifications pour fidéliser ses membres. Actualités, météo, programmes TV ou encore géolocalisation, le ciblage et la personnalisation deviennent la clé de voûte de cette nouvelle structuration des alertes, avec pour objectif de devenir une source de référence en agrégeant toutes les infos utiles en un seul et même endroit.

 

3 My Data is rich

Si le Big Data n’est plus une nouveauté pour les marques, il doit déjà se repenser comme une véritable source de narration. Aux contenus à exploiter se substitue désormais un contenu créatif (images, vidéos) qui alimente et engage l’internaute consommateur. Mais attention ! Dans ce concert d’infobésité qui devrait connaître un temps fort en 2016, les marques devront veiller à la qualité de leur data storytelling. Au risque de créer le bad buzz

 

4 La révolution des notifications push

Eldorado du marketing mobile, les messages d’alertes envoyés aux utilisateurs gagneront à se faire davantage connaître en 2016. Plus sophistiquées et plus intrusives avec les objets connectés, ces notifications push prédisent déjà une nouvelle « grammaire gestuelle » et de nouveaux modes d’interactions. Une ère de la sollicitation intime et permanente que les marques devront déployer avec toutes les précautions que cela exige. 

 

5 Stop à la publicité intrusive !

A l’émergence des bloqueurs de publicité (+41% d’utilisateurs en 1 an) les marques répondent « native advertising ». Favorisé par les réseaux sociaux, ce contenu complètement intégré au contexte du média obligent surtout les marques à repenser en profondeur leur approche créative. Ne pas être intrusif, s’adapter aux usages et aux langages spécifiques, en 2016 la publicité en ligne intègre ainsi de plus en plus l’expérience utilisateur au cœur de ses stratégies sociales. Les stickers lapins Duracell utilisés 20 millions de fois l’hiver dernier, sont probablement l’un des exemples à suivre pour mieux appréhender ces nouvelles problématiques. 

social media facebook twitter linkedin google tumblr gif image social network cm community management tendance trendy

6 Vidéo : le règne des séquences animées

Du mini au macro la vidéo voit sa mutation considérablement s’accélérer au contact des réseaux sociaux. Si les géants du web monopolisent l’attention avec les vidéos de profil chez Facebook ou les cinématic pins chez Pinterest, la tendance consacre surtout un format de plus en plus court. De quoi repousser les marques dans leurs retranchements créatifs. Pour   valoriser des contenus de plus en plus « snackables » tel que le cinemagraph.

 

7 L’ère du phygitale

Contraction de physique et digital, le phygitale pose la question de la valorisation d’un contenu numérique dans un contexte physique. Si le QR Code respire encore dans certaines contrées du monde, le digital immersif ne seraient se résumer à une simple compilation de nouvelles technologies. NFC, Beacons, réalité augmentée, le on et le off convergent de plus en plus et prédisent une tendance de fond pour re-connecter le consommateur sur le terrain. Jusqu’à intégrer les expériences multi-sensorielles du goût et des odeurs.

 

8 Des stratégies éditoriales à double vitesse

L’éphémère a t’il des limites ? Si Snaptchat a boosté la date limite de consommation des contenus la pérennité des contenus reste un enjeux stratégique notamment en terme de SEO. Ainsi les contenus les mieux référencés excéderaient au moins les 2 450 signes. De quoi imaginer l’accroissement de stratégies éditoriales à double vitesse dans les mois années qui viennent. D’un côté des contenus limités dans le temps et de l’autre des contenus plus riches et pérennes.

 

9 Je clique donc je suis

Des boutons à la pelle. A l’action ou bien à réaction, en 2016 les réseaux sociaux intègrent davantage ce besoin des expressions immédiates. A base d’émoticônes Facebook cherche ainsi à imposer la diversité des réactions. A Twitter les sondages et à Pinterest les « buyable pins ». Derrière ces interfaces techniques se cachent surtout la volonté d’engager davantage les utilisateurs. Etant donné la facilité et la rapidité avec lesquelles ces dispositifs s’intègrent, il y a même fort à parier que les marques puissent s’approprier la tendance en créant leurs propres boutons. Adaptés à leurs contenus et à leurs « call to action ».

 

10 Les rendez-vous sociaux

Pour pallier à la vagues des contenus permanent, en 2016 les marques donnent rendez-vous. Newsletter, alerte push, ventes privées … la sollicitation oblige les marques à repenser leurs relations avec leurs utilisateurs. En offrant un canal privilégié, elles valorisent ainsi leurs contenus. Ainsi avons nous pu voir « Petit Bateau » consacrer des mercredis entiers aux parents ou encore Orange faire appel à la communauté pour #AidezVictor sur Twitter entre 15h et 20h. Une campagne interactive et participative qui a suscité un fort engouement.

 

 

Publicités

Qu'en pensez - vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s