Entreprises : pourquoi vous allez cartonner sur Instagram

02
Sep

Longtemps cantonné au “beau”, Instagram laisse entrevoir depuis quelques temps de nouvelles opportunités. Loin de remettre totalement en cause le mythe de l’influencer aux photos millimétrées, il est aujourd’hui plus aisé de croire en l’émergence “d’entreprises normales” sur le réseau.

Si certaines évolutions techniques en sont l’une des causes, ce changement trouve aussi ses origines dans la recherche de nouveaux discours. Voici donc 5 raisons d’y croire et surtout 5 façons de repenser sa stratégie sur la plateforme.

La fin du beau ?

Non Instagram ne va pas devenir moche dans un futur proche. Si de nouvelles égéries comme Emma Chamberlain ou Glossier émergent, c’est essentiellement dans leur rapport à la simplicité qu’elles bâtissent leurs discours. Photos dédoublonnées, cadrage imprécis, ici le naturel doit capter l’attention.

Ce rejet d’une esthétique parfaite que porte des comptes plus accessibles comme ou encore Hailey Wait, c’est surtout fait ressentir à plus grand échelle au travers des 16 millions de téléchargements de Huji Cam.

L’application qui reproduit les traits d’une photo jetable, a réussi un extraordinaire tour de force. Celui d’envoûter une génération qui ne devait connaître et apprécier, que la perfection et l’immersion en 3D.

Vos opportunités !

  • Si votre univers est naturellement moins esthétique, travaillez davantage autour de votre ligne éditoriale.
  • Si vous intégrez “l’influence marketing” à votre stratégie, repensez vos opérations en investissant des univers moins formatés (nano influencer, body positiv, niche sectorielle …) et donnez ainsi de l’écho à vos actions.
Les taux d’engagements de Emma Chamberlain sont 15 à 20 fois supérieur que la moyenne

La fin du like ?

C’est l’une des dernières trouvailles de Instagram pour redonner du sens à l’objet partagé. L’absence du like doit permettre aux abonnés de se (re) concentrer sur l’essentiel. Cette modification, vient surtout donner de la force aux interactions qu’un compte peut générer.

En phase de test dans plusieurs pays, la fonctionnalité devrait s’étendre à l’ensemble de la plateforme d’ici quelques mois. Pour les professionnels, les likes seront toujours accessibles mais le rapport à l’image pourrait clairement être bouleversé.

Vos opportunités !

Si votre présence est récente, utilisez les Stories pour générer plus facilement des interactions avec les outils proposés (Question, Sondages …).

Si votre présence est déjà établie, restez encore plus attentifs aux statistiques. L’analyse de votre trafic (contenu, visite, clics, audience…) devrait vous permettre d’ajuster votre stratégie.

Exemple de post (à gauche), sans l’affichage du nombre de likes

La fin du court

Contrairement à une idée reçue, Instagram a toujours offert de la place pour prendre la parole. Et ce, autrement qu’au travers de la seule l’image. Si Arte a exploité l’interface avec un véritable exercice de storytelling, les 2200 caractères offrent une opportunité éditoriale, accessible, mais trop peu utilisée par les entreprises. Derrière ce texte long, se cache surtout la capacité à retenir le mobinaute et ainsi, à séduire l’algorithme d’Instagram. Ce dernier intégrant l’usage dans son calcul.

Vos opportunités !

Si vous souhaitez mettre en avant votre expertise, rédigez une synthèse de votre article et renvoyez au lien dans votre biographie, pour une lecture complète.

Si votre audience se concentre essentiellement sur Instagram, utilisez l’espace disponible pour des présentations ou de courtes interviews de clients.

L’Hôtel CDB, accompagné par Boxsons, complète ses posts en apportant du contenu

La fin du produit

Dans sa dernière MasterClass en France, Instagram rappelait notamment combien la personnalisation était essentielle pour satisfaire une large audience biberonnée à la mise en scène. Derrière ce concept, parfois flou, se cache finalement ce que nous répétons à longueur de formation : “l’incarnation de sa présence”.

Plateforme de l’illusion, Instagram n’en reste pas moins un support parfaitement adaptée à l’incarnation. A l’image de celui de la journaliste Kassy Cho qui aliment son fil d’actu avec sa rubrique “Badass Women” et s’implique personnellement auprès de son audience.

Vos opportunités !

Si vous souhaitez investir sans montage, utilisez les stories et plus particulièrement la diffusion en direct.

Si vous disposez d’un contenu long, vous pourrez l’héberger sur IGTV. A condition d’alimenter régulièrement ce flux pour lui donner de la consistance.

https://www.instagram.com/p/B1K6HaHHAQL/
La créatrice de Shanty Biscuits se met régulièrement en scène pour promouvoir ses produits

La fin de l’illusion

Avec près de 18 millions d’actifs français par mois dont près de 30% de 15-24 ans, il n’est plus nécessaire de présenter la force d’attractivité d’Instagram. Pour autant les professionnels qui pouvaient, encore hier, être effrayés par l’esthétique sont contraints de repenser cette position.

De la même manière, agences et marques, devront faire évoluer le spectre de l’influence. En brisant les codes classiques au profit d’un peu plus de fraîcheur et de vérité.

En élargissant l’analyse à la galaxie Facebook (Facebook – Instagram – WhatsApp), ne faut-il pas enfin anticiper une interconnexion encore plus forte. De quoi forcer, encore davantage, à une présence sur Instagram.

https://www.instagram.com/p/Bki3VA-HISm/?utm_source=ig_embed
Exemple de l’utilisation de l’appli Huji Cam, l’une des plus téléchargée en 2018




  • Share:

Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *