Réseaux sociaux & candidats de la droite

01
Sep

Alors que la primaire de la droite et du centre franchira une première étape le 09 septembre avec l’annonce officielle des candidats, les réseaux sociaux sont-ils en phase avec les sondages ? Comment se comportent les 4 principaux ténors et quels enseignements en tirer ?

candidat, primaire, droite, les républicains, présidentielle, présidentielles 2017, nicolas sarkozy, alain juppé, françois fillon, bruno le maire, centre, politique, politicien, social media, communication, réseaux, réseaux sociaux, facebook, médias, live, vidéo, youtube, instagram, twitter, abonnés, like, likers, fans, vues, compol, marketing

 

Capture

 

Sans surprise la notoriété de l’ancien président de la République lui permet de bénéficier d’une audience confortable. Frôlant ou dépassant le million de fans sur la plupart de ces supports en ligne, Nicolas Sarkozy n’a jamais vraiment rompu le lien de sa communication. Avec une présence quasi quotidienne il reste très loin devant ses principaux concurrents.

Si la vidéo est un support extrêmement privilégié par l’ensemble des candidats, elle ne fait pas pour autant recette sur Youtube. Avec quelques milliers de vues et une poignée d’abonnés, elle confirme la mainmise de Facebook sur l’information. De là à pousser Youtube à se transformer en véritable réseau social concurrent, il n’y a qu’un pas que le leader mondial de la diffusion de vidéos s’apprêterait enfin à passer.

Média plus que réseau, Twitter reste le support qui concentre le plus d’abonnés pour l’ensemble des candidats. Relais de la prise de parole et concentration des principaux leaders d’opinions, en font un support incontournable de la politique. Inscrit plus tard que ses concurrents, François Fillon n’en est pas moins le plus présent avec plus de 12.000 tweets.




  • Share:

Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *